top of page

Partir étudier au Japon : un retour d'expérience

Dernière mise à jour : 10 janv.

C'est avec grand plaisir qu'étudiants du globe vous partage aujourd'hui le retour d'Audrey, Étudiante en LEA anglais-japonais, elle est partie à l'âge de 20 ans à Fukuoka au Japon, pour y vivre une année d'étude lors de son cursus.


partir étudier au Japon - étudiants du globe
Fukuoka, Japon

Nous avons posé un maximum de questions à Audrey pour vous aider à avoir une idée de la réalité de vivre une telle expérience au Japon. Elle vous partage tout sur son expérience de sept mois à Fukuoka, ainsi que ses ressentis et conseils, pour vous aidez à vivre votre expérience étudiante.


étudier à  l'étranger - étudiants du globe
Fukuoka, Japon
"partir étudier au Japon : si vous pouvez, n'hésitez pas, et si vous hésitez, foncez ! Je suis partisane du "les voyages forgent la jeunesse" et je sais que je suis privilégiée et que cela a grandement affecté toute mon expérience dans le bon sens, mais la mondialisation a permis a énormément de pays de s'ouvrir, tout particulièrement à la jeunesse grâce à ces échanges."

Partir étudier au Japon : avec un programme ou tu as organisé ton départ au Japon toi-même ?


Je suis partie avec l'Université Bordeaux - Montaigne et ait été reçue par l'Université de Kyushu, à Fukuoka. Les deux universités ont organisé une grande partie des démarches administratives et je ne me suis occupée que d'une légère partie préalable au départ et une fois arrivée.


Peux-tu partager en détail ton experience au Japon ?


Je suis partie en septembre 2019 puis je suis rentrée en france en mars 2020 pour voir ma famille, les frontières se sont fermées derrière moi et je n'ai pu y retourner que pour un petit mois sous circonstances exceptionnelles de mi juillet à mi août 2020.

Pour mon séjour, j'ai bénéficié du programme prévu pour les étudiants internationaux dans l'université de Kyushu. J'avais un tronc commun avec des cours en liaison avec ma licence que j'ai pu sélectionner au préalable ainsi que des cours de japonais adaptés à mon niveau. Comme j'y suis allée pour ma troisième année de licence, mon but était simplement d'y suivre les cours et de réussir les évaluations. Le programme était très bien aménagé, nous n'avions jamais cours le lundi car c'était une journée prévue pour les sorties organisées par l'université afin de découvrir la culture nippone. Ces sorties étaient exclusives au lundi et nous en avons eu une dizaine dans toute l'année. Du reste, nous étions libre de faire ce que nous voulions de notre temps libre.



As-tu souscris à une assurance étudiantes ou autre avant ton depart ? Si oui, quels type d'assurances tu recommandes et que couvraient-elles durant le sejour ?


Et non, comme mon Visa était d'un an, nous étions obligés de souscrire à l'assurance nationale japonaise. J'aurais pu m'inscrire à une complémentaire mais je n'ai pas préféré.


Peux-tu nous donner une idée du coût de la vie au Japon ?


Mon loyer était celui d'une chambre étudiante pas chère, à peine 300-400 euros. Je ne suis malheureusement pas du genre à tenir les comptes par écrit (et cela m'a joué des tours en terme de gestion des finances d'ailleurs) donc je ne me souviens pas des prix des transports. Je dirais une trentaine par mois, peut-être une cinquantaine mais comme il n'y avait pas d'abonnement et que tout fonctionnait au trajet / à la carte (on met de l'argent dessus et c'est débité à chaque trajet en fonction de la distance), cela dépendait de mes trajets et d'où je me rendais lors du mois. Le coût général était similaire à celui en france pour un repas. Cependant c'est le cas si vous mangez à la japonaise (alimentation principalement autour de riz); si vous décidez de garder vos habitudes françaises et d'essayer de consommer du fromage par exemple, cela vous reviendra beaucoup plus cher. Un cuiseur à riz est un essentiel et vous pouvez en trouver en ligne ou bien chez Daiso (équivalent darty on va dire) pour une soixantaine d'euros. Les restaurants sont autour d'une quinzaine, vingtaine d'euros voire moins cher si vous mangez peu ou ne prenez pas d'entrées ou desserts.


Est ce que la barrière de la langue entre le japonais et le français était un problème et qu'as tu fais pour t'adapter?


Moi absolument pas, et j'étais très à l'aise avec la langue avant de partir. Je me suis fait des amis lors de l'échange qui eux n'en parlaient pas à un mot et ils s'en sont très bien sorti, mais je ne saurais pas donner des conseils de ce côté là.


Comment s'est passé l'adaptation à la culture japonaise?


Très bien. Les japonais sont fidèles à la réputation que les français ont d'eux; serviables, prêts à vous aider en cas de besoin et très polis. Lors de mes études j'avais aussi appris les bons et les mauvais côtés du japon (comme tous les pays du monde) et n'ai donc pas été surprise par certains mauvais côtés; les japonais sont très "reste entre eux". Cela se remarque dès qu'on s'éloigne des grandes villes; si vous n'êtes pas accompagné de japonais, vous pouvez vite vous faire ignorer si vous avez besoin d'aide (même en parlant japonais !). Pour se faire des amis cela peut également être assez compliqué, même si la jeunesse est plus ouverte vers l'international que les populations plus âgées. Je dirais que pour moi ça a été le plus gros gap culturel, mais comme j'ai fait des études sur le japon au préalable, pour d'autres il en existe sûrement des plus notables.


Dans quel type d'hébergement as-tu logé à Fukuoka ?


J'ai logé dans ce qu'ils appelaient un "dortoir" mais en somme c'était un immeuble de 7 étages avec bien 300 chambres, des salles communes, fait spécialement pour les étudiants car situé sur le campus directement.


Les visites que tu recommandes lors de tes visites au Japon ?


J'ai beaucoup aimé le dazaifu tenmangu, un très beau temple du secteur. Il y avait aussi une des plus grandes statues de Bouddha allongé, qui était moins touristique et tout aussi agréable.


Des bons plans sur place ?


Les karaokés font souvent des réductions pour étudiants, et certains établissements proches des campus le faisaient aussi. Ne vous faites pas avoir; si votre visa dure plus de 3 mois vous n'aurez malheureusement pas droit au JR pass ni aux réductions sur la TVA japonaise normalement proposées lorsque vous êtes en visa touriste (séjour de 90 jours minimum).


Quel budget avais-tu avant de partir ?


Je n'avais pas de budget, j'ai eu la chance de partir avec pas mal de bourses mensuelles qui couvraient plus que mes dépenses prévues ainsi que mon billet d'avion payé par mes parents.


Des idées pour économiser de l’argent avant ton départ à l'étranger ?


Personnellement je n'ai pas eu besoin d'économiser, mais j'ai eu des connaissances sur places qui ont travaillé l'été (ou même plusieurs étés) pour préparer leurs séjours.


Les démarches essentielles à faire avant de partir (visa, assurance, vol, démarches administratives…)


Il faut effectivement prendre son billet d'avion un minimum en avance étant donné la distance entre la france et le japon, les billets deviennent vite coûteux selon les périodes. Pour ce qui est des démarches administratives je dirais que celles à faire au préalable étaient les plus pénibles. Il a fallu d'abord que l'université japonaise fasse la demande pour un COE (certificate of eligibility) auprès des services d'immigration japonaise puis qu'ils me le fassent parvenir par la poste. J'ai en suite dû me rendre sur Paris à l'ambassade du Japon afin de faire la demande officielle de visa. Le processus m'a duré de juin à août à peu près, et de mémoire je me demande si la demande de l'université japonaise pour le COE n'avait pas d'ailleurs été faite au mois d'avril-mai. Pour l'assurance, tout s'est fait une fois sur place et l'université nous a beaucoup aidé.



étudier à l'étranger  - étudiants du globe
Fukuoka, Japon

Qu’est ce que tu aurais aimé savoir avant de partir au Japon ?


Ne pas partir en période de pandémie, lol ! (Il fallait que je la fasse). Personnellement je voulais partir un an pour pouvoir profiter un maximum du pays et je ne comptais pas rentrer en France une seule fois de tout mon séjour mais il faut avouer que pour ceux comme moi qui sont proches de leurs familles, c'est une période très longue. Il faut aussi se préparer à être un minimum lâché dans la nature; une partie des démarches a été assurée par les deux universités mais une fois dans le pays et en dehors des cours, il s'agit de vivre seul. C'est quelque chose qui se prépare psychologiquement et quand bien même nombreuses de mes amies étaient passionnées du Japon avant de s'y rendre, certaines ont très vite eu le mal du pays (gap de culture, solitude, difficulté à se faire des amis...). J'en parle non pas pour faire peur, pour moi ça a été une expérience formidable, mais surtout pour sensibiliser.


Cela t'as donné envie de voyager plus ou une expérience était suffisante ? si cela t'as donné envie de voyager d'avantage, est-ce que tu tenterais une expérience similaire et dans quelle destination ?


Elle m'a donné envie de voyager plus, et en suite le Canada est un pays qui me tente pas mal!


Qu'est ce que cela t'a fait quoi de retourner en France ?


De souvenir, j'étais très contente de mon expérience même si rendue très compliquée par la pandémie. J'étais aussi très contente de rentrer et retrouver ma famille (et le fromage!!). Je serais définitivement tentée par une autre expérience de ce genre, et même si possible une nouvelle fois au Japon. Je suis passionnée par la langue et y être baignée constamment était le paradis.


Qu'est ce qui te manquais le plus en France ?


Le fromage ! Ma famille, et les desserts. Les Japonais proposent beaucoup de choses sucrées mais lorsqu'elles le sont, c'est souvent à outrance pour un palais français.


Les attentes versus la réalité de ton expérience ?


J'avais très peur que le pays ne me plaise pas. Contrairement à toutes mes connaissances de faculté qui partaient en même temps que moi vers diverses villes du Japon, j'étais passionnée de la langue avant tout, pas tant de la culture. Quand j'y réfléchis, il n'y avait pas de raison car la réputation du pays et de ses habitants est loin d'être mauvaise. Mais je sais que j'avais de grandes appréhensions à ce sujet là. Entre autre, j'étais aussi stressée d'être à l'autre bout du monde sans papa maman, de ne pas réussir à me faire d'amis, mais tout s'est parfaitement déroulé et je suis tombée amoureuse de la culture avec ses bons et ses mauvais côtés.


La plus grande leçon de vie apprise de ton expérience au Japon ?


Vivre à fond ! Les bons comme les mauvais moments. J'ai eu énormément de chance que ce soit en termes d'université d'accueil, de bourses, de ville et j'ai adoré pouvoir en profiter sans limites.


As-tu vécu un homesickness (mal du pays) et si oui comment l’as tu géré ?


Très très rarement. J'ai beaucoup voyagé dans ma vie, et mon quotidien était tellement chargé que je n'avais pas le temps de m'ennuyer. Le plus dur pour moi a dû être le soir de noël, lorsque je n'étais pas avec ma famille comme chaque année pour le fêter. Je me suis occupée l'esprit et ait essayé de sortir avec des amies françaises.



étudier au Japon - étudiants du globe
Fukuoka, Japon

As-tu une ou deux expériences négatives à partager ? qu'est ce que tu en as tiré ?


Je dirais la fois où j'étais dans une ville un peu petite et où j'ai voulu demander de l'aide, j'ai dit poliement "excusez moi" en japonais et je me suis royalement faite ignorer ! Ca a dû m'arriver deux fois sur tout le séjour. Je n'en ai pas tiré grand chose, vous vous en doutez.


Quelle est selon toi la différence entre voyager et vivre a l'étranger?


Le voyage ne force pas à s'intégrer ni à suivre les us et coutumes du coin. On peut choisir délibérement de les suivre mais lorsqu'on n'y vit, il n'y a pas le choix. Lorsque je me suis retrouvée au supermarché japonais à devoir faire mes courses pour la première fois, j'étais complètement perdue; quels aliments acheter ? Comment manger ? Pareil pour la langue, il n'est pas nécessaire de la parler pour un voyage, mais cela peut vite devenir gênant sur du long terme.


Es-tu issue d'une famille de voyageurs ? quelqu'un de ta famille a déjà vécu une experience similaire avant toi ou tu es le premier / la première à vivre cette experience ?


Plutôt ! Mes deux oncles sont chacun expatriés dans un pays différent donc j'ai souvent été leur rendre visite dans ma jeunesse. J'ai aussi eu la chance d'avoir deux voyages scolaires en europe lors de ma période au lycée. Cependant c'était toujours en famille ou en classe. Je ne suis donc jamais partie seule et aussi loin ! Je crois avoir été la première a avoir fait une année entière à l'étranger dans ce contexte là par contre.


Tes proches t'ont ils été encouragés à partir ou étaient plutôt contre ton départ? (ont ils mal vécu ton départ, sais-tu quelles étaient leurs craintes ?...)


Ils m'ont énormément encouragée et m'ont beaucoup rassurée. Forcément mes parents avaient un peu peur de ne pas pouvoir être là pour moi en cas de pépin (mes études étaient à 4h de chez eux en France) mais tout s'est bien passé et ils ont vu que l'université japonaise était là pour encadrer et très présente si besoin.


De manière générale, as-tu vécu une expérience positive ou négative et pourquoi ?


C'est mitigé. J'ai toujours un pincement au coeur quand je repense à cette année là car la pandémie a grandement affecté tout mon séjour. Le séjour en lui même était incroyable et était une expérience extrêmement positive en elle même, mais très entachée par le COVID.


Comment décrirais-tu tes traits de caractères avant le départ : es tu plutôt introverti, casanier, peureux, curieux, ou avec un mindset aventures et go for it ?


Un peu de tout ça ! Je suis quelqu'un de naturellement sociable, je n'ai jamais eu mal à me faire des amis mais comme répondu précédemment j'étais très anxieuse au préalable. Il y a eu plusieurs fois ou je me suis pourtant rassurée ; "c'est l'expérience d'une vie" ou bien "il n'y pas de raison que cela se passe mal".


En rapport à la question précédente, est ce que ton expérience a changé certaines choses ?


Je n'en ai pas l'impression ! Je ne crois pas que mon entourage ait remarqué quoique ce soit non plus.


Quels conseils donnerais-tu a un ou une jeun(e) étudiant(e) souhaitant vivre une xpérience similaire?


Si vous pouvez, n'hésitez pas (et si vous hésitez, foncez !). Je suis partisane du "les voyages forgent la jeunesse" et je sais que je suis privilégiée et que cela a grandement affecté toute mon expérience dans le bon sens, mais la mondialisation a permis a énormément de pays de s'ouvrir, tout particulièrement à la jeunesse grâce à ces échanges. Il serait dommage de ne pas en profiter. Dites vous toujours que rentrer ou faire demi-tour est rarement impossible, et si vous avez vraiment peur, prévoyez de quoi ! Rien ne vous force à rester une fois partis. Il en est à chacun bien sûr, ne vous forcez pas.


Des conseils de livres, applications, sites ou outils utiles pratiques à partager concernant ton expérience ?


On m'avait offert "Le guide du voyageur au japon" de Kotchi Kotchi et franchement je le recommande chaudement ! Il est très très complet et très digeste/facile à lire malgré sa taille.


La derniere question pour le fun, quel est ton film de voyage préféré ?


Je n'ai pas de film mais pour les amateurs d'animes, il y a Kino no tabi (L'odyssée de Kino), version 2017 qui transporte et que j'ai beaucoup aimé. C'est très court (12 épisodes) et ça se regarde tout seul !


partir étudier au Japon - étudiants du globe
Fukuoka, Japon

 

Un grand merci à Audrey pour avoir partagé

son expérience étudiante au Japon!


Si vous souhaitez partager vos expériences étudiantes ou contacter en savoir plus sur l'expérience d'Audrey, n'hésitez pas à nous contacter.



26 vues

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page