top of page

Un an en Nouvelle-Zélande : du Wwoofing au road trip

Dernière mise à jour : 1 avr. 2023

Cet entretien a été réalisé avec Marion. Originaire du Maine et Loire, elle s'est expatriée en Nouvelle Zélande pour un an en visa travail/vacances. Elle est partie après avoir obtenu son diplôme d'anglais LLCE et un Master en communication et elle vous dit tout sur ses aventures!


Wwoofing en Nouvelle-Zélande - étudiants du globe
Mount Cook Trail - Nouvelle-Zélande

Nous avons posé un maximum de questions à Marion pour vous aider à avoir une idée précise de la vie en Nouvelle-Zélande. Elle vous partage tout sur son expérience passée entre Wwoofing* et road trip, ainsi que ses ressentis et conseils, pour vous aidez à vivre votre experience étudiante ou d'après études !


Wwoofing* : l'action bénévole des pratiques agricoles biologiques.


wwoofing en Nouvelle-Zélande - étudiants du globe
Piha Beach - Nouvelle-Zélande
"Il est toujours intéressant d'en connaître un peu sur le pays de destination avant de partir, mais en règle générale, je préfère me fier aux personnes rencontrées pour me donner l'image du pays dans lequel ils vivent. Discuter avec des personnes qui ont voyagé pour se faire une idée de ce qui nous attend une fois sur place est un très bon moyen de partir sereinement."

Es-tu parti avec un programme ou tu as organisé ton départ toi-même ?


J'ai organisé mon départ moi-même. J'avais déjà effectué un voyage de deux mois en Irlande (en 2015) en utilisant Aupairworld et j'étais restée chez une même famille durant toute la période. Cette fois, je suis partie en ayant trouvé une première famille sur Wwoof.nz pour faire du Wwoofing* Mon idée initiale était de changer de famille régulièrement (tous les mois) afin de me déplacer dans le pays à moindre frais. Étant partie seule, je n'avais pas les fonds pour acheter un van et me déplacer à ma guise.


Wwoofing* : l'action bénévole des pratiques agricoles biologiques.


Peux-tu partager en détail ton experience en Nouvelle Zélande ?



Novembre 2018 : Wwoofing près de Auckland (travail et soin des chevaux et d'une troupe de veaux, entretien des espaces verts et de la maison, baby-sitting occasionnel)

Décembre 2018 : Wwoofing dans les Coromandels (Ferme de vaches laitières, soins des veaux, entretien des espaces verts et nettoyage de la maison occasionnellement)

Janvier 2019 : Road trip dans l'île du Sud et visite de la côte est du pays (Napier / Hastings) Février à Juillet 2019 : Wwoofing dans la première famille (rebelote : Travail et soin des chevaux et d'un bouvillon, ramassage du foin, entretien des espaces verts et de la maison, baby-sitting occasionnel)

Mars 2019 : travail dans le BTP (Manoeuvre de chantier sur la rénovation d'un parking)

De mai 2019 et jusqu'à octobre 2019 : Employée dans un pie shop (ce sont des tourtes à l'anglaise) au départ à mi-temps puis à plein temps vers la fin (confection des "pies", préparation de commande, vente aux clients, management de l'équipe)



Wwoofing en Nouvelle-Zélande - etudiantsduglobe.com
Meat Pie - Plat traditionnel

Ingredients* : Les pâtés à la viande avec des garnitures comme le steak, le fromage, ou encore le bœuf haché ou le poulet et les champignons.



Road trip Nouvelle-Zélande - etudiantsduglobe.com
Auckland et Coromandel - Nouvelle-Zélande

Wwoofing en Nouvelle-Zélande - etudiantsduglobe.com
Napier - Nouvelle-Zélande

Peux-tu nous donner une idée du coût de la vie en Nouvelle Zélande ?


La vie en Nouvelle-Zélande est plus chère qu'en France. J'ai eu la chance de rester dans des familles qui me fournissaient le gîte et le couvert sur toute la durée de mon séjour, je n'ai donc pas eu à me préoccuper beaucoup d'acheter de la nourriture ou de payer un loyer. Cependant, cela reste une île donc les produits importés sont logiquement plus chers. Quand aux loyers, il s'agit d'un système de paiement à l'anglais et par semaine, cela revient donc vite plus cher. La plupart des familles ont des locataires dans leurs propriétés.


Est ce que la barrière de la langue est un problème et que fais tu / as tu fais pour t'adapter?


Ce n'était pas un problème pour moi et l'accent néozélandais n'est pas si terrible quoi qu'en dise les australiens. Certaines prononciations étaient différentes mais c'est justement en posant des questions à des locaux qu'on fini par mieux comprendre les personnes.


Comment s'est passé l'adaptation à une nouvelle culture?


Cela reste une culture occidentale donc les différences avec la France ou les pays anglophones que j'avais déjà visités, n'étaient pas énormes. L'intégration dans une famille locale rend toujours l'adaptation plus facile car nous sommes alors plongés dans la culture.


Dans quel type d'hébergement as-tu logé durant tes expériences ?


J'ai logé chez des locaux durant tout mon séjour (hormis 2 semaines de road trip). Je suis allée chez des amis d'amis et ai toujours été très bien accueillie.


Les visites que tu recommandes dans le pays ?


La Nouvelle Zélande regorge de paysages magnifiques et très différents : Autour d'Auckland, Muriwai Beach (loooooongue plage de sable noir), Waiheke Island (balade à vélo et vignobles), Auckland War Memorial Museum.

Dans les Coromandel : Cathedral Cove (une scène de Narnia) et Hot Water Beach.

Au centre du pays : Tongariro Crossing (randonnée de 8h autour d'une montagne sacrée, en hiver magnifique mais accompagnée d'un guide car peut être dangereux, (en été, très très fréquenté), Lake Taupo, Hobbiton (forcément!) au départ de Matamata L'île du Sud dans son entièreté. Il y en a pour tout le monde : océan, montagne...


Quel budget avais-tu avant de partir ?


Je suis partie avec 4500 € hors billets d'avions.


Des idées pour économiser de l’argent avant le départ ?


Il est préférable de planifier son départ, d'avoir des points de chutes au moins pour le début afin d'avoir un coup d'avance et de ne pas se ruiner directement. Si vous voyagez à plusieurs, acheter un véhicule peut être utile mais en fonction des destinations, pas forcément nécessaire.


Les démarches essentielles à faire avant de partir (visa, assurance, vol, démarches administratives…)


Bien évidemment, il faut se renseigner sur les documents nécessaires à obtenir, sur les périodes les plus appropriées en fonction de son projet, et sur les éventuelles différences entre les pays. Il est aussi important de se renseigner sur les assurances ou les moyens de paiements par exemple :

Vols : trouver des vols à prix abordables et avec une compagnie sûre. Choisir de préférence des vols modifiables en cas de pépins.

Visa: J'ai demandé mon VISA WHV - Working Holiday Visa (ou PVT - Permis Vacances Travail en francais) que j'ai obtenu en moins d'une semaine sur immigration.govt.nz car il n'y a pas de quota pour les français voulant aller en Nouvelle Zélande (tout du moins c'était le cas en 2018).

Argent : J'avais pris une carte bancaire me permettant des virements et des retraits à l'étranger afin de limiter les frais bancaires. Dans tous les cas, se renseigner auprès de sa banque sur les possibilités à l'étranger. Une fois sur place et installée dans une famille, j'ai ouvert un compte bancaire chez une banque néo-zélandaise (ANZ) pour mes achats sur place, cela m'a aussi permis d'avoir une carte bancaire. Vous avez besoin d'une adresse fixe pour cela.

Assurance : Je possède une assurance avec ma carte bancaire cependant j'ai tout de même pris une assurance (Globe Partner) afin de me protéger encore plus en cas d'accident. Dans certains pays, les frais médicaux peuvent revenir très chers.

Permis de conduire : Demander le permis de conduire international avant de partir (prévoir 6 mois à l'avance), c'est gratuit et cela évitera de devoir payer un traducteur agréé une fois sur place même si c'est également possible.



wwoofing en Nouvelle-Zélande - étudiants du globe
Tongariro Alpine Crossing - Nouvelle-Zélande

Qu’est ce que tu aurais aimé savoir avant de partir ?


Il est toujours intéressant d'en connaître un peu sur le pays de destination avant de partir mais en règle générale, je préfère me fier aux personnes rencontrées pour me donner l'image du pays dans lequel ils vivent. Discuter avec des personnes qui ont voyagé (ou se renseigner sur les sites comme celui ci) pour se faire une idée de ce qui nous attend une fois sur place est un très bon moyen de partir sereinement. Il faut préparer une voyage de longue durée mais aussi savoir s'adapter une fois sur place pour vivre pleinement l'expérience.


Cela t'a donné envie de voyager plus ou une expérience était suffisante ? si cela t'as donné envie de voyager d'avantage, est-ce que tu tenterais une expérience similaire et dans quelle destination ?


Bien sûr, ce fut une expérience de vie si riche que j'ai tout de suite eu envie de repartir. Une fois les visas vacances travail découverts, on ne peut que se demander si on irait pas dans une autre destination. Encore aujourd'hui, je suis toujours à deux doigts de partir pour le Canada, alors peut être...


Ça t'as fait quoi de retourner en France ? aurais-tu préféré rester à l'étranger, revivre une expérience similaire, ou plutôt heureuse de l'expérience mais contente de rentrer ?


Sans mentir, le retour après avoir passé un an à conduire une vie à l'étranger a été très difficile. J'avais des amis, un travail, des loisirs... Etant partie juste avec mon master je devais donc laisser tout cela pour revenir dans un pays et reconstruire une vie personnelle et professionnelle. Ce n'était pas le plus évident. Je ne suis pas restée en Nouvelle Zélande car les opportunités d'emplois ne correspondaient pas nécessairement à mon choix de carrière et mes capacités. Cependant, je pense que quelqu'un peut faire en sorte de trouver les bons contacts à l'étranger pour suivre un choix de carrière compatible avec le pays d'accueil.


Qu'est ce qui te manquais le plus dans ton pays d'origine ?


Les habitudes alimentaires peuvent être difficiles à abandonner quand on voyage dans un pays mais c'est également des découvertes culinaires. Je n'ai pas ressenti de manque de ma famille ou de mes amis car nous avons énormément de moyens de communication pour garder le contact.


Les attentes versus la réalité de ton expérience ?


J'ai été bluffée par la nature qui était telle que je l'imaginais et même plus. Sur une période d'un an, il est difficile de prévoir toutes les expériences auxquelles on va être confronté, mais c'est aussi la force d'un voyage tel que celui là.


La plus grande leçon de vie apprise de ton expérience ?


S'ouvrir aux autres et se souvenir que nous ne sommes pas bloqués à un endroit. Le mouvement est parfois la meilleure des solutions.


As-tu vécu un homesickness (mal du pays) et si oui comment l’as tu géré ?


Non, je n'ai pas eu ce problème. La solitude peut parfois être pesante quand on voyage seule mais les rencontres améliorent vite cela.



Wwoofing en Nouvelle-Zélande - etudiantsduglobe.com
Mount Cook - Nouvelle-Zélande


As-tu une ou deux expériences négatives à partager ? qu'est ce que tu en as tiré ?


N'ayant pas de véhicule, je me suis par plusieurs fois sentie bloquée dans les familles chez qui je restais. J'ai probablement attendu trop longtemps avant de décider de partir d'un lieu où je ne me sentais plus aussi libre. J'en ai tiré qu'il ne faut pas hésiter à bouger et à aller découvrir de nouveaux espaces, de nouvelles personnes pour éviter de se sentir enfermé.


Quelle est selon toi la différence entre voyager et vivre a l'étranger?


Voyager est une expérience de tourisme où on peut se contenter d'aborder simplement un aspect du pays, vivre à l'étranger est une tout autre expérience. On découvre toutes les facettes du pays, bonnes ou mauvaises et on reconstruit une vie parallèle à la nôtre.


Es-tu issue d'une famille de voyageurs ? quelqu'un de ta famille a déjà vécu une experience similaire avant toi ou tu es le premier / la première à vivre cette experience ?


Pas particulièrement, je n'ai eu que peu de retours et de conseils de ma famille car personne n'était partie vivre à l'étranger. Mon frère avait principalement fait des voyages semi-organisés ou organisés.


Tes proches t'ont ils été encouragés à partir ou étaient plutôt contre ton départ? (ont ils mal vécu ton départ, sais-tu quelles étaient leurs craintes ?...)


Mes proches m'ont encouragé car ils ont senti que c'était ce dont j'avais vraiment envie à ce moment là. S'ils avaient des craintes, ils ne m'ont pas transmis leurs inquiétudes et m'ont laissé vivre mon expérience.


De manière générale, as-tu vécu une expérience positive ou négative et pourquoi ?


Mes voyages resteront toujours des expériences positives car j'ai énormément appris sur moi à chaque opportunité. Je ne regrette aucun d'entre eux et n'hésiterai pas à repartir lorsque l'envie s'en fera sentir. Les quelques points négatives sont aussi des leçons pour avancer, et souvent des bonnes histoires à raconter.


Comment décrirais-tu tes traits de caractères avant le départ : es tu plutôt introverti, casanier, peureux, curieux, ou avec un mindset aventures et go for it ?


J'ai toujours été curieuse mais plutôt réservée. Lorsque je suis chez moi, j'aime bien y rester mais une fois partie, j'aime profiter pour en découvrir autant que possible.


En rapport à la question précédente, est ce que ton expérience a changé certaines choses ?


Mon premier voyage en Irlande m'avait énormément ouverte aux autres, au voyage, et aux nouvelles expériences. Cette expérience en Nouvelle Zélande a été un électrochoc, il est difficile de ne pas changer après avoir vécu un an à l'étranger. Je compare et me réfère toujours beaucoup à cette année si différente de ma vie en France.


Des conseils de livres, applications, sites ou outils utiles pratiques à partager concernant ton expérience ?


Livres: Lonely Planet était une bonne source d'informations de bases.

Internet: - Les blogs de voyage pour le choix des destinations, des sacs à dos, des conseils en tout genre. Voici un site d'une agence très utile pour les français en Nouvelle Zélande. Ils ont pleins de conseils, peuvent vous aider à construire votre voyage, ont des contacts sur place.

Pour trouver des familles d'accueil pour du wwoofing : wwoof.nz

Pour trouver une auberge de jeunesse : hostelworld.com

Groupe Facebook : Français en Nouvelle Zélande / French in New Zealand : Toujours utile pour les bons plans ou les galères une fois sur place


La derniere question pour le fun, quel est ton film de voyage préféré ?


The Secret Life of Walter Mitty (La vie rêvée de Walter Mitty)


wwoofing en Nouvelle-Zélande - étudiants du globe
Muriwai Gannet Colony - Nouvelle-Zélande

 

Un grand merci à Marion pour avoir partagé

son expérience étudiante à l'étranger!


Si vous souhaitez partager vos expériences étudiantes ou contacter en savoir plus sur l'expérience de Marion, n'hésitez pas à nous contacter.



52 vues

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page