top of page

Travailler à Lisbonne après ses études : un retour d'expérience

Dernière mise à jour : 13 juin 2023

Bienvenue dans cet article! Je suis Marjorie la créatrice et éditrice d'étudiants du globe. C'est avec plaisir que je vous partage aujourd'hui une de mes premières expériences rémunérée à l'étranger. Je suis partie à Lisbonne pendant deux ans où j'y ai travaillé en tant qu'agent du service client et quality analyst. Je vous fais part aujourd'hui de mon retour d'expérience en détail.


travailler enirlande - etudiantsduglobe.com
Lisbonne, Portugal

"Travailler à Lisbonne est une des meilleurs expériences à l'etranger que j'ai eu. J'en garde de très bons souvenirs et le soleil du Portugal me manque beaucoup! "

Es-tu partie travailler à Lisbonne avec un programme ou tu as organisé ton départ au Portugal toi-même ?


Je suis partie grâce à l'entreprise part laquelle j'ai été embauché. Je travaillais en office de tourisme et mon contrat saisonnier arrivait à termes. Je cherchais donc du travail et j'ai trouvé un poste à Lisbonne dans le service client. L'entreprise de chargeait de presque tout : le logement, l'arrivée, formations, contrat... la seule chose que j'ai dû payé sont mes billets d'avions.


Peux-tu partager en détail ton expérience professionnelle sur place à Lisbonne ?


Je travaillais cinq jours sur sept dans le centre de Lisbonne en tant qu'agent du service client pour un client dans le tourisme international. Mon rôle était de reloger des clients assez rapidement lorsqu'il y avait du surbookings dans les hotels partenaires de notre client. C'était assez intense et les jours de congé variaient selon les semaines (j'avais toujours le dimanche de libre mais l'autre jour de congé pouvais être n'importe quel jour de la semaine). J'ai part la suite eu l'opportunité d'un autre poste en tant que quality analyste. Mon rôle pour ce poste était principalement d'analyser les appels entre les agents et les clients.

Salaire : il me semble que je gagnais à peu prés 700 euros part mois en tant qu'agent du service client et 800 euros en tant que quality analyste. C'est vraiment très correcte considérant le salaire minimum au portugal et le fait que je n'avais pas de loyer à payé ou de frais autres que mes courses.



Dans quel type d'hébergement as-tu logé durant ton expérience au Portugal?


J'avais deux solutions : soit l'entreprise me payait plus et je devais me débrouiller pour trouver un logement et les frais engendrés. Soit l'entreprise s'occupait de tout et j'etais payé un peu moins. J'ai opté pour l'option numéro deux car je n'avais absolulemt rien à débourser ce qui était beaucoup plus avantageux. Pas de facture d'électricité ou d'eau supplémentaires, et pas de wifi à payé non plus, bien que fournie. Nous sommes toujours en colocation avec d'autres personnes de l'entreprise, souvent de nationalitées différentes, ce qui est aussi très intéressant humainement.


partir travailler au portugal
Lisbonne, Portugal

Pour combien de temps es-tu partie au Portugal ?


Je suis restée presque deux ans à Lisbonne avant de devoir déménager en Irlande suite à ma perte de poste à cause du COVID. L'entreprise étant un client dans le tourisme, les choses sont devenus compliqué pour tout le monde au sein de l'entreprise, et j'ai du trouver du travail ailleurs en pleine pandemie mondiale.


Peux-tu nous donner une idée du coût de la vie à Lisbonne ?


Le coût de la vie pour une personne qui ne paye pas de loyer est assez abordable. Le prix des alcohols et de la nourriture était très peu couteux. Je dirais que les courses etaient honnêtement plus ou moins similaire à la France, mais il y a toujours Lidl pour sauver la vie. le prix des transport est aussi très intéressent. Il me semble qu'un trajet était moins de 2 euros et le train pour aller à Cascais en bord de mer ou à Sintra par exemple pour visiter le palacio de Pena, était d'environ 6 euros pour l'aller/retour.


Est-ce que la barrière de la langue était un problème et qu'as tu fait pour t'adapter ?


Je n'aurais jamais envisagé d'aller au Portugal à la base. Je suis partie car j'y est trouvé un travail et que cela me paraissais attrayant. Je n'avais donc aucune notion du portugais et ne vous méprenez pas, l'espagnol et le portugais sont des langues très différentes surtout au niveau du parler. Cela n'empêche pas du tout de travailler car on travail en français avec les clients et en anglais avec les collègues non francophones. L'anglais est en revanche utilisé tout les jours donc je conseille d'avoir quelques notions. J'ai toujours aimé l'anglais et j'étais bilingue au moment de partir. Je suis capable de parler légèrement portugais car on apprend aussi malgré soi en commandant de la nourriture, et devant effectué des tâches quotidiennes dans le pays. Je regrette cependant de ne pas avoir pris le temps de faire des cours de portugais mais j'essayais un peu part moi-même.


Comment s'est passé l'adaptation à la culture portugaise ?


Il est assez compliqué de s'adapter plainement à cause de l'environnement dans lequel on est pour le travail. Je parlais principalement francais et anglais et surtout échangeait beaucoup en anglais avec mes ami(e)s de differentes nationalités. Humainement cela reste quelque chose de super car on sort de sa zone de confort, mais il faut faire l'effort de sortir et en apprendre plus sur la culture : musée, sorties en ville, tenter de parler portugais.

Cependant, on trouve sa place très vite et on trouve vite ce qui nous plait ou pas.


Les visites que tu recommandes au Portugal


Lisbonne est principalement composée de quartiers, presque tous accessiblent part le métro qui est peu coûteux, propre, sûre et très jolie qui plus est. Je recommande les quartiers de Oriente et Belem, ainsi que le centre de la capitale portugaise en elle même avec la Praça do Comércio.

Il y aussi beaucoup de destinations accessible en train depuis le centre de Lisbonne, comme Sintra ou Cascais que je recommande fortement. On peut aussi se rendre facilement en bus dans les grandes villes comme Porto par exemple.

Lisbonne est une superbe ville pour y vivre quand on a pas de voiture sur place et les taxis ne sont vraiment pas chers quand on veut rentrer plus tard le soir.


Les bons plans sur place ?


Le NIF : c'est le numéro d'identification fiscale au Portugal, généralement obtenu lorsque vous travaillez sur le territoire. Il vous sera en principe donné part votre tavail à votre arrivée. Vous pouvez donner le numéro quand vous faites vos courses, dépenses medicales, salle de sport... et il vous sera généralement rendu des taxes à la fin de l'année. Je vous conseille de bien garder vos factures et tiquet de caisses par exemple, ils vous seront demandé.


La carte de transport vous permet d'avoir des montants de trajets plus avantageux. Personnellement je n'y avait pas souscrit car j'avais la chance de vivre proche de mon lieu de travail et je suis assez adepte de la marche. Je ne prenais donc pas le métro tout les jours, mais elle est très utile si vous devez le prendre très régulièrement. Vous pouvez retrouver les informations ici.


Quel budget avais-tu avant de partir ?


Je travaillais en office de tourisme juste avant mon arrivée dans la capitale portugaise. Il me semble que j'avais accumler à peu prés 2000 euros comme budget de départ.


Des idées pour économiser de l’argent avant le départ ?


Si vous venez juste de terminer vos études, je dirais que vous pouvez partir avec un petit budget car vous serez payé dès le premier mois de votre arrivée et sans loyer à payer.

Personnellement, je conseille le baby-sitting ou un petit job étudiant, si vous êtes encore aux études et souhaitez partir tout de suite après.


Qu’est-ce que tu aurais aimé savoir avant de partir ?


Je suis principalement partie car je ne trouvais pas de travail permanant dans le tourisme en France. Je n'avais pas d'attentes particulières. J'ai donc trouvé ce boulot assez rapidment en ligne et je ne le regrette pas. J'aurais aimé savoir que ce genre de boulot nous prépare beaucoup à la réalité du monde du travail. On apprend à travailler vite, dans deux langues différentes et dans un environnement assez stressant. Je dirais que ce n'est pas un métier de carrière mais c'est extrêmement enrichissant pour démarrer dans la vie peut importe ce que vous ferez après. J'aurais aimé savoir tout cela avant et je serais partie plus tôt.


Cela t'a donné evie de voyager davantage ou une expérience était suffisante ? est-ce que tu tenterais une expérience similaire et dans quelle destination ?


À ce moment là, j'étais déjà partie un an aux États-Unis. Le portugal n'était donc pas ma première expérience à l'étranger. Depuis, je me suis expatriée en Irlande. Donc non, pour répondre à la question, une expérience n'était pas suffisante pour moi. Mais j'ai été piquée part le moustique voyageur assez jeune et je n'ai pas encore trouvé de vaccin!


Ça t'as fait quoi de retourner en France ?


Je ne suis pas retourner en France après cette expérience, je suis partie en Irlande ou je travaille dans un poste similaire mais directement pour une compagnie et non un sous-traitant.


Qu'est-ce qui te manquait le plus dans ton pays d'origine ?


Réponse classique mais vraie : ma famille et la nourriture. Lisbonne est cependant une ville très agréable à vivre donc en cas de nostalgie, il y a toujours quelque chose à faire ou à découvrir.


Les attentes versus la réalité de ton expérience ?


Je pense qu'il est normal d'avoir des attentes et de s'imaginer comment notre vie sur place va se passer. C'est humain de se projeter, il faut bien s'accorcher à quelque chose ou une idée. Bien évidemment la réalité est souvent différentes de nos attentes, souvent compromis par l'excitation du départ. Le conseil que je donnerai et que je me donnerai a moi-même si je pouvais retourner en arrière, c'est de ne pas trop avoir d'attentes. Il faut prendre les choses pour ce qu'elles sont et essayer d'etre positif et de prendre ce qu'il y a prendre. Les choses ne seront peut être pas comme vous l'inaginez et certains jours sont plus durs que d'autres. Mais essayer de vous rappeler que vous travailler avec des gens du monde entier et que vous avez oser tout quitter pour vivre une nouvelle vie pendant un temps. C'est déjà beaucoup.


La plus grande leçon de vie apprise de ton expérience ?


Que la peur du changement est bien souvent ce qui nous empêche d'avancer dans la vie. Il est vite facile d'avoir peur de quitter un travail quand on ne sent pas bien, de savoir ce qu'on perd mais pas ce que l'on va gagner, ou d'avoir peur de partir ou d'entreprendre des choses. Je pense que dans la vie il faut apprendre à accepter que les choses changent en permanance et oser faire les choses. Vous voulez partir ? partez. Rien ne vous empêche de revenir si vous ne vous sentez pas bien.



travailler a lisbonne - etudiantsduglobe.com
Portugal


As-tu vécu un homesickness (mal du pays) et si oui comment l’as tu géré ?


Je n'ai jamais vraiment eu de mal du pays lors de mes expériences, mais plutôt des moments ou ma famille me manquait beaucoup, et après 6 ans à l'étranger, cela m'arrive encore souvent. Et c'est normal, on a besoin de revoir sa famille et rentrer se resourcer une fois de temps en temps. Personnellement j'ai pris l'habitude de rentrer tous les 3 mois à peu près.


As-tu une ou deux expériences négatives à partager ? qu'est-ce que tu en as tiré ?


L'entreprise dans laquelle je travaillais était un centre d'appel. Je travaillais sur un "floor" avec des centaines d'autres agents et de nationalités différentes. Le brouhaha est assez fatiguant car on entend tout le monde parler et dans des langues différentes. Il faut vraiment avoir une balance et savoir souffler après le travail. Mais à Lisbonne il fait beau tout le temps et la plupart du temps, je faisais des pauses en extérieur et sortait souvent. Parfois j'essayais de me dire que j'avais de la chance de travailler et d'échanger avec des personnes du monde entier et que j'apprenais plein de choses. Ca me rassurais un peu et me donnais une perspective positive de la chose.


Quelle est selon toi la différence entre voyager et vivre à l'étranger ?


Voyager, c'est partir quelques semaines à l'étranger pour s'échapper un peu de son quotidien et voir autre chose, ce qui fait beaucoup de bien au moral surtout en général. Vivre à l'étranger s'est comprendre et s'adapater à une autre culture. On vit comme les locaux, on s'adapte aux différences culturelles et on se créer une nouvelle identitée presque. Ca change la vie.


Es-tu issue d'une famille de voyageurs ? quelqu'un de ta famille a déjà vécu une expérience similaire avant toi ou tu es la première à vivre cette expérience ?

J'ai toujours connus mes grand parents partir à l'etranger avec une association humanitaire et j'ai toujours trouvé ça super intriguant étant plus jeune. Mais partir vivre dans un autre pays, non, je suis la première personne de ma famille à le faire.


Tes proches t'ont-ils été encouragés à partir ou ils étaient plutôt contre ton départ ? (ont-ils mal vécu ton départ, sais-tu quelles étaient leurs craintes...) ?


Mes proches n'étaient pas contre ce départ et mon toujours encouragés oui. Il est difficile de trouver un CDI dans le tourisme en France et j'avais trouvé un contrat stable à Lisbonne donc c'était une bonne solution à l'époque. J'ai toujours eu l'âme voyageuse donc je ne pense pas qu'ils étaient surpris de mon choix.


De manière générale, as-tu vécu une expérience positive ou négative et pourquoi ?


Positive. Je pense que ce genre d'expérience forme beaucoup et lance une carrière rapidement. Vous aurez prouver parler deux langues et pouvoir travailler efficacement dans un environnement stressant. Ca aide peut importe le travail pour lequel on postule part la suite. Et puis je me vois mal regretter une telle expérience. On a qu'une vie après tout.


Comment décrirais-tu tes traits de caractère avant le départ : étais -tu plutôt introvertie, casanière, peureuse, curieuse, ou avec un mindset aventures et go for it ?


Au moment de partir, j'avais déjà eu des expériences dans le monde du travail et j'avais plutôt confiance en moi. Je suis quelqu'un de sociable mais j'aime aussi être dans mon coin.


En rapport à la question précédente, est ce que ton expérience a changé certaines choses ?


Je dirais que plus je vie à l'étranger, moins j'ai peur d'entreprendre des choses. Cette expérience m'a appris que j'étais très à l'aise pour parler avec les gens et nottament les clients dans le monde du travail. J'ai toujours eu peur de ne pas dire les bonnes choses ou de faire des erreurs. Maintenant plus du tout. Je peut travailler vite et rassurer des clients mais si j'ai pas la réponse moi même. Quand on prend l'ownership d'une situation on gagne énormement en confiance en soi et cela se ressent.


Quels conseils donnerais-tu as un(e) jeune(s) souhaitant vivre la même expérience ?


De foncer! même juste pour 6 mois. Peut importe vos ambitions dans la vie, une expérience comme celle-ci vous ouvrira de nombreuses portes et vous profiterez de la vie. Il fait beau à Lisbonne, chaud et vous rencontrez de superbes personnes qui vivent la même chose que vous. Il n'y a rien à perdre avec ce type d'expérience.


La petite question pour le fun, à partager : quel est ton film de voyage préféré ?


La vie rêvé de Walter Mitty mais aussi le seigneur des annaux. Il y a tellement de références qui me font penser à ma vie à l'étranger.



etudiantsduglobe.com - partir vivre au portugal
Praça do Comércio, Lisbonne

 

Partager mon expérience avec vous

sur étudiants du globe était un réel plaisir!


Si vous souhaitez partager votre expérience étudiante ou en savoir plus sur mon expérience , n'hésitez pas à nous contacter.



24 vues

Posts similaires

Voir tout

Commenti


bottom of page